Les salariés incités à épargner pour leur retraite

Près de six salariés français sur dix seraient prêts à investir davantage dans un produit d’épargne retraite à la suite des mesures de simplification et d’harmonisation en cours d’adoption.

Le projet de loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) est bien parti pour atteindre un de ses objectifs : inciter les Français à mettre de l’argent de côté pour leur future retraite. Selon un sondage publié le 15 octobre 2018, et réalisé par l’institut Aurep auprès de 50.000 salariés pour le compte du leader français de l’épargne salariale et de retraite collective Amundi, les dispositions instaurées par ce texte, défendu par le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, convaincraient 58% des personnes interrogées à plus épargner dans un produit de retraite.

Sur ce pourcentage, 26% des répondants déclarent envisager de thésauriser « certainement » davantage sur ce type de placement, bloqué jusqu’au départ de la vie professionnelle et destiné à générer un complément de revenu à la retraite via le versement de rentes viagères (servies jusqu’au décès). De toutes les mesures introduites par le projet de loi Pacte, l’extension des déductions des cotisations volontaires des revenus à déclarer à l’administration fiscale apparaît comme la plus incitative. Grâce à cette déductibilité, déjà possible dans les retraites d’entreprise à cotisations définies (ou « articles 83 » en référence à l’article du Code général des impôts (CGI) qui les réglemente), 47% des salariés sondés alimenteraient leur plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco) dont les versements facultatifs ne sont pas aujourd’hui déductibles.

La sécurité, avant tout

La transférabilité totale prévue par le projet de loi Pacte, autrement dit la possibilité de regrouper ses contrats de retraite au sein d’un contrat unique, remporte moins de succès. Alors que l’encours des produits d’épargne retraite n’est pas toujours transférable actuellement dans un autre produit de retraite, cette mesure encouragerait seulement 22% des salariés interrogés à épargner davantage. En revanche, le projet de loi semble avoir le mérite de pointer du doigt l’importance de préparer financièrement ses vieux jours. Ainsi, 38% des répondants se disent prêts à transformer leur épargne « classique » en épargne retraite.

Les avoirs proviendraient pour 62% de livrets bancaires, pour 31% de l’assurance vie et pour 20% du plan d’épargne en actions (PEA). L’encours de ces placements n’étant pas transférable dans un produit de retraite, cela signifie que les salariés récupèreraient leurs capitaux et les investiraient, par exemple, dans un plan d’épargne retraite populaire (Perp). D’une manière générale, 59% des salariés questionnés attendent d’un produit de retraite un accroissement de leur investissement de départ avec une prise de risque limitée. Parmi eux, 33% veulent même ne prendre aucun risque, et à peine 7% accepteraient davantage de risques en contrepartie d’un rendement plus élevé. Autre enseignement : seulement 29% des sondés privilégieraient une sortie en rente plutôt qu’une sortie en capital au moment du départ à la retraite. Visiblement, le projet de loi Pacte, voté le 9 octobre 2018 en première lecture à l’Assemblée nationale et qui doit être examiné au Sénat en janvier 2019, n’a pas réussi à vaincre la faible appétence des Français à la rente.

Source : https://fr.media.amundi.com/actualites/enquete-amundi-audirep-loi-pacte-evolution-de-lepargne-retraite-dcae-22f29.html

Comments are closed.

  • logowhite

    Votre assureur depuis 1955

    N° Orias : 11061355/07013523

    fblogo   Suivez notre actualité sur Facebook

  • Agence Villefranche sur Saône
    200 rue de la République
    69400 Villefranche sur Saône

    Horaires d'ouverture
    • Du lundi au jeudi : 8h30-12h00 / 14h00-18h00
    • Le vendredi : 8h30-12h00 / 14h00-17h00
  • Agence Lozanne
    190 route de Lyon
    69380 Lozanne

    Horaires d'ouverture
    • Du mercredi au jeudi : 9h00-12h00 / 14h00-18h00
    • Le vendredi : 9h00-12h00 / 14h00-17h00